Mot du fondateur

Bonjour à tous!

Je suis heureux que vous soyez connecté sur le site de l’association de soutien aux orphelins du Congo en sigle ASSOC.

Elle est née d’une vision personnelle et d’une passion de témoigner Jésus christ   en aidant les orphelinats et les  centre d’enfants en difficulté du Congo.

Nous avons pour la plupart d’entre nous, eu des parents ou des tuteurs  qui nous ont aidé à recevoir une bonne éducation et de faire les premiers pas dans la vie.

Les psychologues, et autres enseignants ne font que constater les dégâts occasionnés chez un enfant orphelin  abandonné à lui-même et rejeté par la société. Difficulté de se référer à un père (quand il n’ ya pas de père, il n’y a pas de repère), difficulté de s’insérer en milieu scolaire subissant les railleries des autres,…

La bible nous enseigne que Dieu est le père des orphelins et comment est ce possible quand le constat amer sur la problématique de ces enfants est évident à nos yeux.

Quelle est donc notre  responsabilité en tant qu’enfant de Dieu  sur ce fléau qui cause tant de ravages dans la société ?

Deux versets dans la bible m’ont fortifié  à prier le seigneur de m’accorder la grâce de créer cette association.

«Car nous sommes son ouvrage ayant été crée en Jésus afin d’accomplir de bonnes œuvres que Dieu a préparé d’avance afin que nous les pratiquions» ( Ephesiens 2 :10)

«Les cieux sont les cieux de l’éternel mais il a donné la gestion de la terre aux hommes»   (Psaumes115 :16).

Ma vie a complètement changé après avoir accepté le seigneur Jesus dans mon cœur et  surtout en ayant compris que devant Dieu j’ai une responsabilité d’assujettir le monde avec les talents et les dons de l’esprit qu’il a déposé au plus profond de moi.

Ma vision est de voir la vie des orphelins et enfant en difficultés du Congo changée suite aux actions entreprises par ASSOC et par la puissance du saint esprit. Ma joie serait grande  de voir que ces enfants  dans  10, 15 ans devenus adultes remercier  le seigneur Jésus d’avoir susciter des pères pour avoir contribuer à leur éducation  et d’avoir financer leur études au Congo et pourquoi pas à l’étranger.

Je remercie toutes les personnes qui m’ont encouragé de loin comme de près à monter la structure , mes parents pour l’éducation que j’ai reçu et qui me permet aujourd’hui de témoigner cette amour auprès des enfants qui n’ont pas eu la même chance que moi et au seigneur d’avoir mis ce fardeau dans mon cœur.

Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir (Actes20 :35). Alors mobilisons nous tous et nous pouvons changer l’avenir des enfants en difficulté du Congo

We want to make the difference

 

Que Dieu vous bénisse